Organ

Violin

Novel

 Interpretation

Entre recherche historique et modernité, Emmanuelle Dauvin remet au goût du jour une technique ancienne, inédite depuis le XVIIIe siècle : en s’accompagnant elle-même au pédalier de l'orgue, elle joue seule le répertoire pour violon et basse.

 

Lors de récitals imaginatifs et audacieux, elle redonne vie à cette pratique qui se révèle d’une vraie force musicale : grâce au contraste des deux instruments, les compositions apparaissent épurées et étonnamment lisibles. Les lignes du violon, presque improvisées, se déploient dans toute leur folle imagination au-dessus de longues pédales ou de basses obstinées qui s’alternent. La sensualité flexible des cordes en boyau s’appuie sur la fascinante puissance des tuyaux de l’orgue.

 

Cette possibilité n’est pas seulement historique, c’est aussi une formidable façon d’ouvrir le répertoire du violon.

Un concert unique dans chaque lieu

Jouant depuis la chaire à prêcher, depuis une tribune ou encore déambulant dans la nef, Emmanuelle Dauvin prend pleinement possession de l’espace et des possibilités acoustiques de chaque lieu.

Les différents programmes  permettent non seulement de faire dialoguer l’orgue et le violon mais également, dans les oeuvres pour violon seul, de mettre en valeur toutes les richesses des lieux dans lesquels ils sont proposés.

Une expérience auditive et visuelle pour le public : l’interprète alterne des grandes oeuvres du répertoire pour violon seul et des pièces avec orgue. La performance est directement visible sur un orgue de choeur, ou bien retransmise au public grâce à une projection vidéo qui permet de voir l’orgue habituellement caché et parfois mystérieux… 

© 2019 Emmanuelle Dauvin